Afficher le téléphoneTél. 0800 800 124 (gratuit)

Moisissure, problèmes et traitement de l’humidité de la maison

Vous constatez que vos murs sont tâchés ? Que des champignons sont apparus ? Ne cherchez plus, votre logement est confronté à un problème de moisissure !

À quoi ressemble la moisissure causée par l’humidité?

La moisissure sur un mur est formée de champignons microscopiques reconnaissables sous forme de mousse, d’auréoles ou d’efflorescences de couleur blanche, verte, noire ou bleue, parfois accompagnés d’une odeur de moisi.

Tout aussi inesthétique, la moisissure au plafond peut s’installer dans votre intérieur et faire son apparition à de multiples autres endroits : sur les murs, les tissus, les joints (carrelage, fenêtres), etc. Elle est particulièrement présentes sur les murs des pièces humides comme la salle de bain, la cuisine ou même la cave. Prenez garde, elles apportent également leur lot d’insectes tels que les cafards !

Moisissure sur un mur

Problème de moisissure, comment assécher la maison ?

Si vous êtes confronté à un problème de moisissure, nettoyer le mur ne suffit pas !

Plusieurs solutions existent :

  • Améliorer la ventilation de votre logement (ventilation mécanique : VMC simple ou double flux, VMR, VMI), couplée ou non avec l’installation d’un puits canadien.
  • Pour lutter contre l’humidité excessive des pièces d’eau (salles de bain, cuisine…),  vous pouvez opter pour un déshumidificateur tel qu’un absorbeur d’humidité électrique ou chimique.
  • S’il s’agit d’une infiltration d’eau ou de remontées capillaires, nos techniciens procèderont à l’assèchement des murs grâce au boîtier EVO (dont ECOSYSTEM Humidité est le seul distributeur dans le grand ouest de la France) ou à l’injection de résine dans les murs. Ils pourront également être amenés à mettre en place un drainage ou à poser une membrane étanche

Comment lutter efficacement contre les moisissures ? Optez pour la VMI ! À découvrir en images :

Si vous êtes confronté à un problème de moisissures faites appel à notre équipe de spécialistes.

Seul un professionnel peut effectuer un diagnostic humidité précis et décider du traitement le plus adéquat en fonction de la configuration de votre habitation et de l’ampleur de l’affection.

Le traitement des problèmes de moisissure et d’humidité

L’humidité à l’intérieur de la maison est très souvent lié à la température. Effectivement, c’est le le taux d’humidité qui donne le pourcentage de la quantité de vapeur d’eau dans l’air idéal par rapport à une température. Pour aborder le problème de manière plus générale, on peut dire  le taux d’humidité idéal d’une habitation dépend du climat régional et de la saison… Pour être agréable à vivre et confortable, on estime que le taux d’humidité dans une maison doit se situer approximativement entre 50 et 60 %.

C’est taux d’humidité excessif (supérieur à 65 %) qui favorise le développement des micro-organismes susceptibles de causer des allergies ou problèmes respiratoires, mais pas seulement… C’est aussi la structure de la maison (fondation, murs, cloisons…) qui souffre de l’humidité : moisissures, pourriture, champignon, matériaux dégradés, revêtement cloqués… Pour éviter ce genre de souci d’humidité, il faut aérer la maison et rétablir une bonne ventilation dans la pièce.

Historiquement, l’aération des bâtiments s’effectuait de façon naturelle à chaque ouverture des portes ou des fenêtres, par les conduits de cheminée à foyer ouvert et par tous les petits défauts d’étanchéité des constructions anciennes (circulation d’air sous les portes, défaut des joints de fenêtre…)… En s’inspirant des ces procédés anciens, la technique de la ventilation naturelle permanente par balayage est déjà un solution intéressante au problème de moisissures et autres développement de champignons pathogènes… L’air extérieur pénètre dans les pièces principales de la maison et après avoir traversé le logement, en ressort par un conduit de ventilation relié à un système d’extraction généralement situées dans les pièces humides, la salle de bains, buanderie, cuisine.

La plupart du temps ce principe de déshumidification ne nécessite aucun dispositif mécanique ni système d’extraction de l’air pour fonctionner. C’est le tirage d’air naturel dans le logement qui fait le travail.