Comment estimer l’état de la plomberie lors d’un achat immobilier ?

Après le temps de la réflexion, il est temps de passer à l’action, celle de l’achat d’un bien immobilier. Cependant, avant l’achat, il y a un certain nombre de diagnostics immobiliers, qu’il est important de consulter. Ainsi, vous aurez l’occasion d’estimer l’état de la plomberie lors de l’achat immobilier. Une plomberie en bon état est indispensable pour le confort. Son évaluation, est alors essentielle pour éviter des coûts supplémentaires. On vous explique comment procéder dans la suite de cet article.

Quels éléments pour estimer l’état d’une plomberie ?

               Lors de la visite d’un bien immobilier, la mise en place d’un diagnostic est importante et, pour cela, il existe quelques points à prendre, en compte :

Les éléments de base à vérifier

               Il s’agit des gouttières et les évacuations du bien immobilier, au niveau desquelles, vous devez rechercher des irrégularités. Pour identifier un problème, vérifiez les éventuelles traces de moisissure et la présence de signes de filtration, au niveau du plafond et du mur de certaines pièces (cuisine, buanderie, salle de bain…). Par ailleurs, jetez un coup d’œil à l’étanchéité des joints du carrelage. Au fait, celle-ci, limite les infiltrations, les dégâts des eaux et bien d’autres.

               Aussi, il est possible de se servir du compteur. Il suffit, de prélever des données sur le compteur en début de la visite, et revenir faire une comparaison avec la valeur affichée à la fin de la visite. Il s’agit d’une astuce, qui permet de savoir s’il y a fuite ou pas, dans la maison. En dehors du compteur, il y a les robinets ou les WC, pour identifier des fuites.

Les éléments à prendre au sérieux

               N’oubliez pas la chaudière, ici, vérifiez les factures d’entretien. Si la chaudière à plus de 20 ans, c’est mieux de la changer. Il y a également les fuites au niveau des canalisations enterrées, elles sont importantes puisqu’elles sont invisibles. À celles-ci, s’ajoute, une canalisation percée, qui n’est pas réparée depuis un moment.    

Comment faire une évaluation du prix des réparations ?

À partir du moment, où, les problèmes sont relevés au niveau de la plomberie, il est temps d’estimer le prix des réparations. Toutefois, notez que les frais de réparations ne sont pas fixes et peuvent augmenter, tout dépend des dégâts causés ou les travaux à réaliser.

Les travaux de remplacement

               Entre autres travaux, dans ce cas, on peut parler du remplacement de la chaudière, si elle est défectueuse. Et, pour, se faire, prévoyez au moins 1 200 euros. Maintenant, lorsqu’il s’agit d’une chaudière de grande taille, ce montant peut augmenter, jusqu’à 3 000 ou 10 000 euros.

               Cependant, en cas de réfection de gouttières, le prix prévisionnel est de 200 à 1 500 euros, en fonction, de l’importance des travaux, et le niveau de défaillance et le matériau utilisé.

Les travaux de réparations

               En dehors du remplacement de certains équipements, il y a de possibles réparations, à faire. Ici, on peut parler de la réparation des fuites d’eau, au niveau de la robinetterie et les canalisations. Dans ce cas précis, les frais peuvent varier entre, 500 et 1 400 euros, lorsqu’il est question de canalisation enterrée. De son côté, le coût de réparation d’un robinet est entre, 10 et 25 euros l’unité, un tarif auquel, vous allez ajouter, la main d’œuvre, variant entre, 70 et 90 euros.

               Tous ces prix cités ci-dessus ne sont pas fixes, il est donc important, de contacter un professionnel, qui pourra faire une estimation plus précise, à travers un devis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *