Afficher le téléphoneTél. 0800 800 124 (gratuit)

19-12 2018

qui paie les travaux d'innondation

Qui doit prendre en charge les travaux anti-humidité, et comment ?

Les problèmes d’humidité peuvent prendre différentes formes : remontées capillaires, moisissures sur les murs, champignons… Dans tous les cas, il faut y remédier car cela peut jouer sur votre santé. Mais quelles sont les solutions pour prendre en charge les travaux ?

Locataire ou propriétaire, quelles responsabilités en cas de problèmes d’humidité ?

Les problèmes d’humidité importants dans un logement ne peuvent être à la charge du locataire. Le propriétaire est tenu d’entretenir sa maison ou son appartement et de vous fournir un logement sain. Il est donc responsable et doit intervenir en payant les travaux de lutte contre l’humidité. Le propriétaire peut éventuellement se retourner contre le locataire si ce dernier laisse le logement se dégrader sans jamais l’aérer ou en provocant l’humidité.
En cas de litige, contactez votre mairie qui fera venir le service d’hygiène (ou une entreprise spécialisée comme Ecosystem) et statuera sur le problème pour accélérer la prise de décision.

Problèmes d’humidité dans un logement neuf, que faire ?

Tout constructeur de bâtiment souscrit à une assurance de responsabilité décennale pour exercer son activité. Cette garantie est obligatoire et protège la responsabilité du constructeur concernant certains dommages durant les dix années qui suivent la livraison.
Cette garantie permet de couvrir les travaux de réparation en cas de problèmes d’humidité tel que les remontées capillaires constatées par le nouveau propriétaire.

Les assurances personnelles, peuvent-elles couvrir les travaux ?

Généralement, les contrats d’assurance ne couvrent que les dégâts des eaux accidentels : fuites, infiltrations, ruptures de canalisation, inondations… Ces dommages relèvent en principe de la garantie dégâts des eaux de votre contrat d’assurance multirisques habitation.
Votre assurance personnelle ne couvrira pas les travaux effectués pour des problèmes de remontées capillaires, mérules, peu importe son année de construction.

Maison jumelée ou copropriété, comment partager les frais ?

Un mur est considéré comme mitoyen s’il sépare votre maison de celle de votre voisin. Si vous devez effectuer des travaux sur celui-ci, ils doivent être à la charge des deux propriétaires.
En cas de remontées capillaires qui affectent ce mur, contactez votre voisin pour trouver une solution amiable et si ce n’est pas possible, faites constater cela par un huissier qui vous indiquera la marche à suivre.

Les solutions financières d’Ecosystem pour éradiquer l’humidité

Vous souhaitez remédier rapidement à ces problèmes d’humidité et de champignons qui nuisent à votre santé ? Ecosystem vous propose différentes solutions : paiement en plusieurs fois, prêts travaux, rachat de crédits. Rendez-vous sur notre page financement des solutions d’humidité ou contactez-nous pour en savoir plus !


Consultez aussi les différents moyens de traitement des problèmes d’humidité :

Retour aux actualités