Afficher le téléphoneTél. 0800 800 124 (gratuit)

26-02 2019

Champignons lignivores

Les champignons lignivores : le fléau des habitations

Conséquence d’une maison trop humide et mal aérée, les champignons lignivores s’attaquent aux bois et à la structure du logement .

Qu’est-ce qu’un champignon lignivore ?

Un champignon lignivore est un champignon se nourrissant de bois humide causant ainsi sa décomposition. Ce champignon ne se caractérise pas par une forme spécifique mais plutôt par les dégâts qu’il entraîne. Le champignon lignivore se présente sous différentes formes.

 

Les différentes formes de champignons lignivores

Les formes de ce champignon sont classées selon la nature de leur pourriture. Ce classement permet de déterminer les genres de moisissures, certaines étant plus dangereuses que d’autres.

Parmi les formes de pourritures on retrouve :

La pourriture fibreuse

La pourriture fibreuse se caractérise par la dégradation de la lignine et de la cellulose provoquant une maladie du bois du nom de « maladie cryptogamique ». Cette maladie se caractérise par des traces blanches sur le bois qui se décompose en plusieurs petites fibres et peut prendre une couleur claire.

Il existe plusieurs champignons lignivores prenant la forme d’une pourriture fibreuse :

  • Le polypore des caves ou donkioporia : c’est un champignon dur et de couleur blanche
  • Le pycnoporus : il est de forme arrondie et de couleur orangée
  • Le collybia : champignon sur pied, il a une chair tendre

La pourriture molle

Se développant dans des endroits humides très élevés, la pourriture molle attaque le bois par l’eau et la terre, le bois devient alors ramollit. Contrairement à la pourriture fibreuse, elle se nourrit exclusivement de la cellulose.

Le chaetomium globosum qui a un aspect chevelu est le champignon lignivore le plus fréquent concernant ce type de moisissure.

La pourriture cubique

Elle se distingue par sa couleur brune et prend la forme de cubes plus ou moins grands. Se nourrissant également de la cellulose, la pourriture cubique provoque une fissure au cœur du bois.

Parmi les champignons lignivores causés par la pourriture cubique, on retrouve la mérule de couleur blanche et marronnée qui est le champignon lignivore le plus répandu.

On retrouve aussi d’autres champignons lignivores à pourriture cubique :

  • Le lenzite des poutres ou lenzites sepiaria : il se développe de manière durable et essentiellement sur des formes verticale
  • Le gloeophyllum trabeum : de couleur brune, il se développe plutôt à l’air libre mais peut entrer dans les maisons
  • Le coniophore des caves ou coniophora puteana : souvent confondu avec la mérule ce champignon se fait plus rare car il nécessite beaucoup d’eau. Il se développe à l’intérieur et à l’extérieur du bois.

 

Comment apparaissent les champignons lignivores ?

Les champignons lignivores apparaissent dans des endroits humides, confinés ou mal aérés. De manière générale, ces champignons se développent à partir d’un certain taux d’humidité :

  • Taux supérieur à 40% pour la pourriture fibreuse
  • Taux supérieur à 50% pour la pourriture molle
  • Taux supérieur à 20% pour la pourriture cubique

Concernant la mérule, elle se développe dans l’obscurité et s’étendra aux effets de la lumière.

 

Comment s’en débarrasser ?

Si vous êtes confrontés aux champignons lignivores dans votre habitation il est nécessaire de trouver le traitement adapté pour sauver votre bois.
Pour commencer, vous devez optimiser la ventilation de votre intérieur, nettoyez vos murs ne suffira pas.
L’intervention d’un professionnel dans les pièces infectées est à prévoir, lui seul pourra trouver le diagnostic adapté à votre problème d’humidité.

Cela tombe bien, ECOSYSTEM Humidité à toutes les compétences nécessaires pour remédier à vos problèmes d’humidité !

Vous souhaitez un diagnostic gratuit ? Contactez-vous !

 


Consultez aussi les différents moyens de traitement des problèmes d’humidité :

Retour aux actualités