La sécurité de nos clients et de nos collaborateurs est depuis toujours notre priorité !
Conformément aux directives gouvernementales et afin de soutenir l’effort collectif de lutte contre l’épidémie de Covid-19, ECOSYSTEM ferme temporairement. Cette mesure est effective depuis le 16 mars et jusqu’à nouvel ordre.
Vous pouvez nous contacter uniquement par mail à .
Nous restons en veille et répondrons à vos demandes dès que possible. Aucun rendez-vous ne sera programmé et toutes nos interventions sont différées mais nous restons disponibles pour étudier tous vos projets.
Envoyez-nous vos questions, plans et photographies afin que nous puissions étudier votre problème et établir un pré-diagnostic. Nous nous ferons un plaisir de vous aider à résoudre vos problèmes d’humidité ! Nous vous remercions pour votre compréhension. Portez-vous bien et soyez prudents !

Afficher le téléphoneTél. 0800 800 124 (gratuit)

29-01 2020

garçon jouant dans une chambre saine

Chambre d’enfant : comment lutter contre l’humidité en hiver ?

Vous savez trop ce qui se passe quand vos « trucs » pour enlever l’humidité d’une chambre d’enfant ne marchent pas. Votre enfant tousse, il est toujours enrhumé, et vous passez l’hiver à vider les absorbeurs d’humidité de votre logement. Vous voyez revenir avec persistance la moisissure, la condensation sur les fenêtres, les champignons. Les remontées capillaires ne s’arrêtent pas, au contraire !

Vous vous demandez comment tourner la page des problèmes d’humidité dans une chambre d’enfant ? Nous partageons ici, avec vous, des infos pratiques pour vous aider à prendre une décision.

 

Pourquoi faut-il à tout prix enlever l’humidité d’une chambre d’enfant ?

L’humidité de l’air intérieur dans une chambre d’enfant représente un danger important pour sa santé. Les spores et mycotoxines (substances toxiques) qui s’échappent des moisissures, du salpêtre, sont des particules fines PM 2,5. Quand votre enfant les respire, elles pénètrent ses alvéoles pulmonaires, passent les barrières de protection naturelles et s’immiscent dans son organisme.

De plus, la chambre est la pièce où il passe le plus clair de son temps. Pour un bébé, c’est encore pire. Santé magazine fait le point sur les dangers de ces particules fines libérées par les moisissures dans cet article, et sur la qualité de l’air.

 

Quel est le taux d’humidité maximum pour une chambre de bébé ?

Vous faites toujours très attention à maintenir une température correcte dans la chambre ?  Pour cela, vous utilisez le thermomètre et vous avez raison. Une température stable, entre 18 et 20 °C, favorise son bien-être.

Mais comment mesurer le taux d’hygrométrie de la chambre ? Nous sommes tous pareils, à nous focaliser sur la température, alors que l’humidité aussi c’est important ! Le taux d’hygrométrie idéal pour une chambre de bébé est entre 40 et 55 %. Au-delà, votre enfant risque de développer :

  • Des allergies.
  • De l’asthme.

Achetez un hygromètre (à partir de 10 €), il vous aidera à lutter contre les murs humides, les infiltrations, et les problèmes respiratoires.

 

L’humidité est-elle le facteur déclenchant de l’asthme ?

Trop d’humidité dans la maison, à l’intérieur de la chambre, est facteur de risque pour les occupants. De plus, le corps de votre enfant est plus vulnérable pendant le sommeil.

Un taux d’humidité supérieur à 60 % favorise la prolifération :

  • Des acariens.
  • Des micro-organismes.
  • Des moisissures.

Si vous chauffez trop la pièce, les risques sont démultipliés. Cependant, trop sécher l’air – taux d’hygrométrie inférieur à 30 % – génère des conséquences équivalentes, en particulier chez le jeune enfant et le nourrisson. Chez lui, cela provoque :

  • Des irritations des voies respiratoires. Il va développer plus facilement des infections ORL.
  • Des picotements aux yeux.
  • L’augmentation de la sudation.
  • Une fatigue plus importante.

S’il est déjà asthmatique, un air trop sec accentue les risques de crise. Voyez ici, sur le site de Doctissimo, comment prévenir les crises d’asthme à la maison. Les chiffres sont clairs. Pour une chambre d’enfant, l’humidité excessive et un air ambiant trop sec multiplie de 1,5 à 3,5 les risques d’asthme et d’allergie.

 

Comment enlever l’humidité dans une chambre d’enfant ?

Plusieurs solutions sont disponibles pour réduire l’ambiance humide de la chambre de votre enfant :

  • Procéder à l’aération régulièrement, en ouvrant sur l’extérieur plusieurs fois par jour.
  • Tenter le sac absorbeur d’humidité naturel à base de charbon de bambou (à partir de 15 €).
  • Installer un absorbeur d’humidité tout simple (à partir de 30 €).
  • Investir dans un déshumidificateur d’air électronique (100 à 150 €).
  • Poser une ventilation à hélice sur une vitre.
  • Créer une dérivation sur votre ventilation mécanique (VMC) pour poser un aérateur dans la chambre.

 

Si ces solutions ne produisent pas d’effet rapidement, c’est que le problème d‘humidité de l’air est important.

Dans ce cas, n’attendez pas pour protéger la santé de votre enfant, faites appel à un spécialiste de l’humidité. En Normandie ou à Lyon, n’hésitez pas à contacter Ecosystem Humidité !

Retour aux actualités